Accueil du siteDémocratisationSéminaires

GEAB N°76 (15 juin 2013) - Sommaire

Alerte second semestre 2013 – Crise systémique globale II : seconde déflagration dévastatrice / explosion sociale à l’échelle planétaire

Un choc de type Lehman en 2008, départ symbolique de l’incendie et surtout prise de conscience généralisée de la situation, n’a pas encore eu lieu. Ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle car avec le temps la situation ne cesse de s’aggraver et ce n’est plus un choc auquel il faut se préparer mais une déflagration dévastatrice… (page 2)

(En savoir +)


UE 2014-2015 : après les élections au Parlement européen, le bras de fer entre Parlement et Conseil européen favorise la montée de l’Euroland

L’architecture institutionnelle de l’UE a toujours été, depuis le début du processus d’intégration européenne, fondée sur le sable mouvant de la réalité politique. Si l’on ne fait que regarder un instant donné, on pourrait être amené à croire que la structure est solide, bien ancrée dans les traités européens. Mais la réalité est tout autre… (page 11)

(En savoir +)


Le monde en 2030 – Diversification / infrastructures / éducation : anticiper la capacité de rebond post-crise d’une économie

S’il est nécessaire d’avoir une vision des événements à court terme pour naviguer dans cette crise d’ampleur séculaire, il ne faut toutefois jamais perdre de vue le panorama général des transformations du monde, tel que nous le rappelons régulièrement dans le GEAB. C’est la raison pour laquelle il est important de ne pas oublier les tendances de fond qui façonnent une société sur le long terme, c’est-à-dire sur plusieurs décennies (20 à 30 ans)… (page 15)

(En savoir +)


Gouvernance Mondiale – Le rapprochement Euro-BRICS au service de la mise à niveau du système ou comme matrice d’un nouveau modèle ? Les institutions de la gouvernance globale théoriquement en charge de gérer la crise qui affecte la planète depuis maintenant 5 ans sont-elles structurellement capables d’engager les réformes nécessaires pour créer les conditions d’une amélioration de leur efficience ?… (page 27)

(En savoir +)


Recommandations opérationnelles et stratégiques

Cash / pétrole / bourse / obligations… (page 30)

(En savoir +)


Le GlobalEurometre - Résultats & Analyses

Le questionnaire de ce mois reflète une inquiétude élevée mais plutôt constante quant aux indicateurs économiques, à l’exception notable près du risque de faillites bancaires qui se précise à nouveau… (page 33)

(En savoir +)




Séminaire UE-Gouvernance 2020 / L’élargissement dans le cadre de l’UE post-Euro : Evaluation des nouveaux facteurs politiques
Séminaire UE-Gouvernance 2020, Paris (Centre Kléber), le 4 février 2002
04/02/2002


Organisé avec le soutien du Ministère français des Affaires Etrangères et de M. Pierre Moscovici, Ministre délégué aux Affaires européennes

Note de synthèse des travaux


Concept

Ce séminaire s’inscrit dans la lignée des séminaires Anticipation UE / Gouvernance Europe 2020 lancés en 1999 (organisés dans l’UE) ; et se conjugue avec la série des nouveaux séminaires Anticipation UE/Pays Candidats lancés courant 2000 (organisés dans les pays candidats). Le message de Laeken, le lancement de la Convention et surtout l’arrivée de l’Euro dans les mains des citoyens de l’UE ouvrent indéniablement une époque nouvelle pour la construction européenne. L’Euro mis en place, il ne reste plus que l’élargissement comme grand projet initié au cours des années 90. C’est un impératif politique et moral pour l’UE ; et une attente cruciale pour les pays candidats. Et l’année 2002 devrait être une année charnière pour ce vaste processus d’unification du continent. Pourtant, à la différence de l’Euro, qui était doté depuis plusieurs années d’un calendrier clair et accepté par tous (qui fit l’objet de vastes débats publics, et même de référendums dans certains Etats-Membres), l’élargissement ne possède toujours pas d’échéances précises acceptées par toutes les parties et il n’a à ce jour fait l’objet d’aucun débat public dans l’UE (sauf en Irlande, parmi d’autres thèmes, lors du rejet du Traité de Nice).

Par ailleurs, l’UE post-Euro dans laquelle nous vivons depuis quelques semaines semble être marquée par des facteurs politiques nouveaux dont certains sont déjà sensibles dans les médias et dans l’attitude des citoyens :

1. la distinction marquée entre l’EuroLand et l’UE (une dualité renforcée de l’UE elle-même)

2. l’inquiétude croissante concernant la dimension politique de l’intégration européenne par opposition à sa construction économique et monétaire

3. l’intérêt croissant des citoyens pour la " chose publique européenne " depuis l’arrivée de l’Euro

4. la prise de conscience par de nombreux relais d’opinion que le message de Laeken traduit une grande incertitude du leadership commun européen quant aux prochaines étapes concrètes de la construction communautaire.

Ces facteurs, et certainement d’autres qui se feront jours au cours des prochains mois, ne manqueront pas d’influencer le processus d’élargissement.


Programme

8.30 - 9.00 : Enregistrement des participants

9.00 - 10.00 : Ouverture de la conférence

. Discours d’ouverture, par un représentant du Ministre délégué aux Affaires européennes, Paris

. Introduction aux travaux, par M. Franck Biancheri, Directeur Etudes et Stratégie Europe 2020

. Point sur la préparation du Conseil informel de la Présidence espagnole, par M. Raul Bartolome Molina, Conseiller à l’Ambassade d’Espagne à Paris

. Bilan de la Présidence belge par rapport à la question de l’élargissement, par M. Bart Ouvry, Ambassade de Belgique à Paris

THEME 1 : IDENTIFICATION DES NOUVEAUX FACTEURS POLITIQUES DE L’UE POST-EURO AFFECTANT L’ELARGISSEMENT

10.00 - 10.45 : Impact de l’Euro sur la relation citoyen-UE

Introduction au débat par M. Olivier Ferrand, Conseiller, Cabinet du Premier Ministre, France

10.45 - 11.00 : Pause-Café

11.00 - 11.45 : Les conséquences du message de Laeken / Impact possible de la Convention sur l’élargissement

Introduction au débat par Mme Ulrike Guérot, Head of EU Unit, DGAP, Berlin

11.45 - 12.30 : L’évolution de l’opinion publique dans les pays candidats Introduction au débat par M. Gabor Nagy, Vice-Président Europe 2020, Juge, Ministère de la Justice, Budapest

12.30 - 13.15 : L’évolution de l’opinion publique dans l’UE Introduction au débat par un représentant du Ministère des Affaires Etrangères, Irlande

13.15 - 14.30 : Pause Déjeuner

THEME 2 : EVALUATION DE L’IMPACT DES NOUVEAUX FACTEURS POLITIQUES / NOUVEAUX SCENARIOS POUR L’ELARGISSEMENT

14.30 - 15.15 : Degré de maturité politique de l’UE dans la perspective de l’élargissement

Introduction au débat par M. Stélios Christopoulos, DG Développement, Commission européenne

15.15 - 16.00 : Les trois scénarios de l’élargissement et leur degré de probabilité

Introduction au débat par M. Franck Biancheri, Directeur des Etudes et de la Stratégie, Europe 2020

16.00 - 16.15 : Pause Café

16.15 - 17.30 : Débat et conclusions


Participants

. Mümin Alanat, Director General, DG for the European Union, Ministry of Foreign Affairs, Ankara

. Cornel Alecse, Ambassade de Roumanie à Paris

. Mladen Andrliae, Ambassador, Assistant-Ministrer, Director of the Diplomatic Academy, Zaghreb

. Raul Bartolome Molina, Conseiller diplomatique à l’Ambassade d’Espagne à Paris

. Frank Belfrage, Ambassadeur de Suède à Paris

. Domenico Bellantone, Deputy Head of the Unity for Institutional and legal matters of the General Direction for European Integration, Roma

. Jean-François Bernicot, Membre de la Cour des Comptes européenne, Luxembourg

. Arnaud Bertrand, Directeur, Arthur Andersen, Paris

. Franck Biancheri, Directeur des Etudes et de la Stratégie, Europe 2020, Paris

. Hardy Boeckle, Conseiller Affaires Politiques, Responsable des Thèmes européens, Ambassade d’Allemagne à Paris

. Marie-Hélène Caillol, Vice-Présidente en charge des projets, Europe 2020, Paris

. Stelios Christopoulos, Direction Générale Développement, Commission européenne

. Anne-Marie Descôtes, Représentation Permanente de France auprès de l’UE, Bruxelles

. Patrick Donadebian, Coordinateur COCOP, Ministère français des Affaires Etrangères, Paris

. Christelle Dupeyron, Responsable de l’Observatoire Thalys en France

. Eszter Fáy, Press Officer, Delegation of the European Commission to Hungary

. Olivier Ferrand, Conseiller du Premier Ministre, Paris

. Charles Fries, Direction Affaires européennes, Ministère des Affaires étrangères, Paris

. Mme Fronkova, Ambassade de la République Tchèque à Paris

. Lisa Gauthier, Chargée de communication, Coordinatrice Enlargement Research Bulletin, Europe 2020

. Darga Golez, Ambassade de Slovénie à Paris

. Georgeta Grama, Chef de projet EU Student Vote, Paris

. Dr Ulrike Guerot, Head of EU Unit, DGAP, Berlin

. Armelle Guyomarc’h, Mission Europe, Direction des Affaires Internationales, Région Ile de France

. Jean Guyot, Président, Fondation Hippocrène, Paris

. Päivi Hiltunen-Toivio, Directeur élargissement, Ministère des Affaires Étrangères, Helsinki

. Marcus Höreth, Research Association, Centre for European Integration Studies (ZEI), Bonn

. Kirsty Hughes, Senior Fellow, Future of Europe and Enlargement, Centre of European Policy Studies (CEPS), Brussels

. Andras Inotai, President of the Foundation for European Studies, Budapest

. Régis Jamin, Vice-Président Europe, election.com, Paris

. Sigrid Kristenprun, Ambassade d’Estonie à Paris

. Johan Kuenssberg, Ambassade de Grande- Bretagne à Paris

. Philippe Léglise-Costa, Conseiller Europe du Ministre français des Affaires étrangères, Paris

. Pierre Lévy, Directeur Adjoint du Cabinet du Ministre français des Affaires européennes, Paris

. Milos Lexa, Deputy director of the political department of the Office of the President of the Czech Republic, Prague

. Simon Loubris, Cafébabel - Paris

. Jean Mac Donald, Third Secretary, EU Enlargement Section, Department of Foreign Affairs, Dublin

. Dermot Mac Gauran, First Secretary, Irish Embassy in Paris

. Melvin Manchau, Europe 2020

. Florence Mangin, Conseiller technique pour les Affaires européennes, Cabinet du Premier Ministre Français, Paris

. Ana Helena Marques, Ministry of Foreign Affairs, Lisbon

. Joao Mira Gomes, Deputy Head of the Portuguese Embassy in Paris

. Frank Mollen, Ambassade des Pays-Bas à Paris

. Gabor Nagy, Vice-Président Europe 2020 en charge des projets élargissement, Budapest

. Nathalie Nardi, Observatoire Thalys

. Christophe Nonnenmacher, Semaine de l’Europe, Strasbourg

. Bart Ouvry, Conseiller Affaires européennes, Ambassade de Belgique à Paris

. Päivi Hiltunen-Toivio, Directrice (de l’élargissement), Ministère des affaires étrangères, Helsinki

. Iordanka Partarova, Ambassade de Bulgarie à Paris

. Jean-Christophe Ploquin, Journaliste, Bayard Presse, Paris

. Alan Pratley, Ancien Contrôleur Financier, Commission européenne

. Quentine Reville, Lafarge, Paris

. Michel Soubies, Commission européenne

. Nathalie Thiberge, SEMA, Bruxelles

. Laura Trofin, PhD student / Research-assistant, Institute for Political Science, University of Münster, Germany

. Stalislas Vallo, Ambassade de Slovaquie à Paris

. Goda Izabele Venslauskaite, 2° Secrétaire Affaires Politiques, Ambassade de Lituanie à Paris

. Georgine Willems, Chef de Division, Task Force Elargissement, Comité Economique et Social européen

. Sinan Zeren, Président du Club de Science Politique, Université Galatasaray, Istanbul



© Copyright Europe 2020 - Contact Email : centre@europe2020.org - Site réalisé sous Spip